• Le "voyage" du château de Sarcus

    Si SARCUS, petite commune du nord-ouest du département de l’Oise, compte aujourd’hui 212 habitants, elle connut une indéniable renommée à partir de 1060, date à laquelle, un château féodal fut édifié par la famille SARCUS.
    En 1150, la famille Sarcus, très ancienne famille de l’Oise, fit transformer cette forteresse en une somptueuse demeure Renaissance.

    L'ancien château de Sarcus


    Vers 1830, la demeure seigneuriale menaçait ruine et il fut décidé de la détruire. Monsieur Houbigant, membre de la Société académique de l’Oise et maire de Nogent-sur-Oise de 1831 à 1852, alla sur les lieux. Il constata que la démolition était déjà très engagée. Seules subsistaient quatre arcades intactes dont il se rendit acquéreur pour les ré-implanter en façade de la demeure qu’il possédait à Nogent.
    Un tel complément donnait belle allure à l’immeuble que les Nogentais ont appelé Château Hébert, retenant ainsi le nom de la personne qui avait acquis ce bien, vendu par Monsieur Houbigant en 1863.
    Un siècle plus tard, les nécessités provoquées par l’urbanisation ont conduit à la disparition de cette maison bourgeoise, à l’exception des arcades qui constituent un site classé parmi les monuments de France.
    Aujourd’hui, elles surplombent un plan d’eau alimenté par un puits artésien, l’ensemble ayant été crée par Monsieur Hébert.

     

    De Sarcus à Nogent... une histoire étonnante !

     

     

    « Pierre Garnier, poète de Saisseval...Une autre agriculture pour un avenir meilleur »

  • Commentaires

    1
    BISSON
    Mercredi 2 Août à 19:27

    Petite précision au sujet des ruines de Sarcus : il s'agit de 3 arcades qui furent déplacées à Nogent et 3 + 1 à Pouilly.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :